Un bon hypertexte

Artemy Lebedev est, à l'heure actuelle, surtout connu pour son phantasme de geek à plus de 1000€, j'ai nommé le clavier OLED Optimus Maximus. Si je l'ai pas, comme beaucoup l'ont fait, considéré comme un mythomane fou-mais-sympathique du genre Peter Molyneux, c'est parce qu'en fouillant un peu sur son site, on découvre Mandership, une excellente série d'article sur le design, le bon sens et les bonnes pratiques. Ça parle autant du pourquoi de l'erreur 404 que du derrière du Président. En bref, de la classe à la Apple, mais qui vient de Moscou plutôt que de Cuppertino.

Un des articles qui m'a le plus marqué s'appelle "Secret of good hypertext". En gros, ça explique comment bien faire des liens. Points choisis et traduits:

  • Hors du navigateur, le texte (imprimé par ex.) devrait garder un sens. Sinon, l'hypertexte est mauvais.
  • Un lien crée de facto une emphase sur le texte. Aussi, moins il y a de lien, mieux c'est.
  • La position d'un lien crée une information sur ce à quoi le lien pointe. Par ex.
    Position du lien Ce que ça signifie
    À partir du 15 février, vous pouvez poster des commentaires sur n'importe quelle section de "Mandership". Le lien pointe vers un communiqué de presse ou un autre document où la date est pertinente.
    À partir du 15 février, vous pouvez poster des commentaires sur n'importe quelle section de "Mandership". Le lien pointe vers toute les sections, libre à vous d'en choisir une et de poster un commentaire.
    À partir du 15 février, vous pouvez poster des commentaires sur n'importe quelle section de "Mandership". Le lien pointe vers "Mandership".
    À partir du 15 février, vous pouvez poster des commentaires sur n'importe quelle section de "Mandership". Le lien pointe vers une page contenant un description détaillée des options de commentaire, vers un formulaire de comentaire ou un commentaire particulièrement intéressant.
    À partir du 15 février, vous pouvez poster des commentaires sur n'importe quelle section de "Mandership". À éviter.

Soumettre un commentaire