Remonter dans le temps, HA !

Les voyages dans le temps, c'est cool: plein de paradoxes, de problème à la con et tout. Par contre, il y a une chose qui me gène dans plein d'oeuvre de science-fiction: c'est un voyage dans le temps, où dans l'espace-temps ?

Parce que si on voyage uniquement dans le temps, on risque bien de se retrouver gelé1 asphyxié dans l'espace, ou se superposer avec de la matière... Si on remonte dans le temps, et uniquement dans le temps, on est dans un point fixe. Mais le monde autour bouge: la Terre tourne sur elle-même et autour de son orbite, le soleil tourne autour du centre de la galaxie, et la Voie Lactée elle-même fait un lent et élégant ballet autour des autres galaxies de l'Amas Local.

Donc si on remonte de mettons une demi-heure dans le passé, et sachant que le soleil à une vitesse angulaire d'environ 200 km/s par rapport au centre de la galaxie, ne risque-t-on pas de se retrouver 360'000 km hors du point où on devrait normalement être ?2

Après, je suis sûr que il y a des histoires de relativité qui rentrent en matière, mais là, il faudrait déjà savoir comment la machine à remonter dans le temps fonctionne !

  1. contrairement à la croyance populaire, on ne gèle pas dans le vide ; le vide spatial n'a pas de température, parce le rien n'a pas de température ; au pire, on se reçoit plein de rayon ou radiation solaire/galactique dans le tronche []
  2. pour le voyage dans le futur, c'est facile: on n'a qu'à s'accélérer dramatiquement vite pour que des dizaines d'années nous paraissent comme une poignée de seconde, et ça ça a été prouvé, démontré et observé par la vraie science qu'on apprends dans les vrais université []

Soumettre un commentaire