Concerning NWN

Matt Barton a récemment publié sur Gamasutra un énorme dossier en trois partie sur les Computer Role Playing Game. Une très saine lecture pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoires des jeux-vidéo. Les liens:

Part 1: The Early Years (1980-1983)
Part 2: The Golden Age (1985-1993)
Part III: The Platinum and Modern Ages (1994-2004)

Il a par contre assez peu exploré et surtout pas vu toute l'implication des joueurs sur Neverwinter Nights, un de mes CRPG préféré. J'en ai fait un commentaire. Vu que c'est long et que ça résume assez bien pourquoi j'aime beaucoup NWN, je le poste aussi ici. La traduction de la traduction, ou plutôt la version avec moins de faute d'anglais et plus de français après la coupure

Salut Matt

Tout d’abord un grand merci pour ton énorme et excellent article. C’était absolument passionnant de le lire, et je l’ai dévoré de bout en bout. Et pardon pour mon anglais, ce n’est pas ma langue maternelle.

J’aimerai quand même ajouter une critique, qui est sur Neverwinter Nights (celui de Bioware).
Dans le dossier, tu dis "BioWare also included a toolset to let players easily create their own Neverwinter Nights campaign.". C’est bien plus que ça: Bioware a créé NWN *précisément* pour que les joueurs puissent créer leur propre campagne. Il a souvent été dis que « la campagne n’est qu’un exemple de ce que le toolset peut faire ». En effet, la plupart des fans de NWN disent que la campagne solo est assez faible par rapport aux créations des joueurs. Moi-même j’ai passé bien plus de temps sur les modules (=aventure) des fans que sur les campagnes originales. Le fait que ce sont les joueurs qui créent leurs propre aventures et non pas un développeur lié à des contraintes de temps, d’argent et de distributeur apporte une énorme liberté de création.

Les joueurs ont bien sûr créé des aventures avec d'épiques quête de gloire, de puissance et de coup d'pied dans l'derch de 'streum (mon préféré the Shadowlords, Dreamcatcher and Demon campaigns par Adam Miller), mais j'ai également joué un aventurier partisant de la magie opensource (sic) dans un monde résolument steampunk (the HeX coda, Stefan Gagne), un bâtard d’un pays imaginaire coincé entre une France et un Bourgogne un peu plus fantasy que ce que les livres d’histoire racontent (Le Bâtard de Kosigan, Fabien Cerutti), une ninjette dans un sorte de japon medieval (Kunoichi, ADK)… et j'ai même joué un membre d'une tribu orc (Orcs, Akkei) !

Tu devrais vraiment jeter un coup d’œil sur Neverwinter Nights Vault, qui est le site non-officiel officiel et qui contient tout ce qui s'est fait sur NWN, et particulièrement à son Hall of Fame qui contient d’innombrables aventures de qualités.

... mais ce n’est pas tout ! Tout ce qu’ai cité ne concernait que la partie single player du jeu. En multijoueur, il y a deux autres choses à découvrir : celui des persistants worlds (PW), qui ne sont d’autres que des MMORPG créé avec les outils de NWN ! L’autre monde est celui des parties assistées par des Dungeons Master. Yep, comme sur les jeux PnP ! Je n’ai malheureusement pas pu faire l’expérience de tel partie (quoique les aventures crées par des animateurs de PW sont très proches), mais un website organise régulièrement des parties.

J’aurai été tenté de dire que l’avenir de aurait été ici, dans le contenu fait par les joueurs, mais hélas la suite de NWN2 ne semble pas rencontrer le même succès : six mois après sa sortie il n’y a toujours pas d’aussi excellent modules qu’il n’y a eu six mois après la sortie de NWN1. Je pourrais invoquer comme excuse la nécessité d’avoir un PC de course pour faire tourner NWN2 combiné avec une utilisation controversée d’outil anti-piratage (qui, dit-on, fait baisser le framerate d’au moins 50%) le fait que l’éditeur soit devenu tellement exhaustif qu’il en est devenu trop compliqué à utiliser, ou alors que les attentes en termes de qualité soit extrêmement haute après les innombrables perles qu’offre NWN1.

Mais je reste optimiste sur l’avenir : peut-être qu’un nouveau jeu ou que la nouvellement annoncé extension corrigera certains défaut. Ou peut-être que je me mets complètement le doigt dans l’œil.

Ce commentaire commençant à devenir long, je crois que je vais m’arrêter ici :) . J’espère qu’il sera lu et encore merci pour le dossier !

PetitPrince (je suis aussi un fan de Tetris, drôle non ?)

Post-Scriptum Bonus: inutile de dire que des nouveaux modules continuent d'être publiés de nos jours. Quelques moddeurs ou groupe de moddeurs très talentueux ont été recrutés par Bioware, ou ont été offert l'opportunité de publier leur module comme "Premium Module" (lire: pas gratuit, mais ils sont payés pour leur boulot). Atari (distributeur des NWN) a même empêché l'un d'eux de sortir, car craignant que ça diminuerait les ventes de NWN2 (il a quand même été sorti... une action bizarre de la part d'Atari...)

Soumettre un commentaire